Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 13:51
- "Mais monsieur pourquoi vous decollez la mosaique ?"
- LE TYPE: "Parce que c'est les regles du jeu, c'est ecrit sur son site, il faut les decoller les prendre en photo chez soi et lui envoyer (à "space invader") les photos...
Comme ça apres il en recolle 4 par derrière dans le monde..
En plus ça fait des points pour la France........(?????!!)"
- LA FEMME DU TYPE: "oh mais vous savez on en a déja 10 à la maison...."

Ceci est un extrait du dialogue qu'on a eu avec le type en train de decoller la mosaique de space invader...(la famille du gars attendant au bas de l'echelle avec un plan détaillé
des mosaiques dans Paris dans le sac à dos du petit...)

Rencontre du troisieme type entre l'art urbain moderne et la famille de beauf française de base...ou
la rançon de la gloire...



La video faite par le jeune d'à côté:

Partager cet article

Repost0

commentaires

click here 12/09/2014 05:12

For quality Uniforms at affordable rates visit http://www.ariesdesignn.net

vertiges 06/03/2014 22:49

Bonjour,
Je tombe trop tard sur cet article, même après tout ce temps je reste bouche bée, rien à dire

jerome 08/08/2007 21:56

Putai****** naze de chez naze le mec le pire il y en a de plus en plus.....
l'art pour tous et a tous
bob

Lu7 02/08/2007 16:43

Bon je tombe un peu tard sur cet article, mais vraiment le type qui a filmé a eu une bonne reaction. Et à mort les gros/chauves/beaufs qui décollent les mozaiques de Space Invader. Quand j'en vois je suis toute émoustillée et je peux pas m'empecher de dire "HEY IL EST PASSE PAR LA"

jrom 03/07/2007 15:54

Moi je trouve son geste plutot égoiste. Qu'il en prenne un parce qu'il kiff  amort, encore passons, mais ce mec à l'air de tous vouloir les ramasser pour les ramener chez lui. Moi j'en avais un en bas de chez moi  il était là depuis des années rt je kifais de le voir tous les jours, et il a disparu ce week end, en plus il reste des morceau de carreaux sur le mur, ça veut dire qu'il l'a a moitié bousillé. Honte à lui.